LE 7/2/1986, DISPARAISSAIT LE PROFESSEUR CHEIKH ANTA DIOP, ILLUSTRE PERSONNAGE INCONNU DE LA MAJORITE D' ENTRE VOUS, CE QUI JUSTIFIE MON INTERVENTION, MAIS AUSSI PERSONNAGE CLE POUR LA MEMOIRE HISTORIQUE NEGRO-AFRICAINE ET DE LA DIASPORA ; DE MÊME QUE POUR LES DISCIPLES, LES CHERCHEURS ET LES PERSONNES INTERESSES, TOUTE IDEOLOGIE MISE A PART. SANS PRETENTION AUCUNE, EVOQUER AU TRAVERS DE CES ECRITS, LE NOM DE CHEIKH ANTA DIOP, POURRAIT EQUIVALOIR SI UNE COMPARAISON ETAIT POSSIBLE A PARLER DE CE GRAND PERSONNAGE DE L'HISTOIRE DE FRANCE QU'ETAIT CHARLES DE GAULLE A DES PYGMEES D'AFRIQUE.

  CECI DIT TENTONS DE CERNER ET D'EXPLICITER A LA FOIS LA DIMENSION DU PERSONNAGE ET L'ETENDUE DE SON ERUDITION :

  - QUATRE THEMES PRINCIPAUX SE PARTAGENT L'ENSEMBLE DE SES TRAVAUX ET RECHERCHES

   A) SUR LE PREMIER THEME, A SAVOIR LA CONSTITUTION D'UN ETAT FEDERAL EN AFRIQUE

 (CHOSE ENCORE POSSIBLE COMPARATIVEMENT A L'INDE MAIS QUI DEVIENT DE PLUS EN PLUS PROBLEMATIQUE) , IL S' AGISSAIT POUR CHEIKH ANTA DIOP, DE NOUS PERMETTRE D'ENVISAGER UNE ALTERNATIVE CAPABLE DE SORTIR LE CONTINENT AFRICAIN DU MARASME ECONOMIQUE, SOCIOLOGIQUE, POLITIQUE, CULTUREL DANS LEQUEL IL SE TROUVE ; POUR VOUS AUTRES OCCIDENTAUX EN GENERAL ET EUROPEENS EN PARTICULIERS D'ADMETTRE QUE DES SOLUTIONS PROPREMENT ENDOGENES, DONC AFRICAINES EXISTENT, QUI TENDENT A AMOINDRIR LES DIFFERENTES FORMES D'ASSISTANAT, SANS CATEGORIQUEMENT REFUSER UN SOUTIEN DE L'OCCIDENT.

   B) SUR LE SECOND THEME, A SAVOIR L'ORIGINE NEGRE ET AFRICAINE DE LA CIVILISATION ET DE LA CULTURE EGYPTIENNE ;  FAUT-IL ENTENDRE PAR LA SUBSTITUER UNE FORME DE RACISME PAR UNE AUTRE, NOUS NE LE PENSONS POINT ; IL S 'AGISSAIT PLUTÔT POUR NOUS AUTRES, AFRICAINS ET AUTRES MEMBRES DE LA DIASPORA D'UNE SERIEUSE REMISE EN CAUSE D'UNE CERTAINE CONCEPTION DE L'HISTOIRE QUI CONCEVAIT LE CONTINENT AFRICAIN COMME ABSENT ET HORS DE L'HISTOIRE ; POUR VOUS AUTRES OCCIDENTAUX EN GENERAL, ET EUROPEENS EN PARTICULIER, D'ADMETTRE UNE FOIS POUR TOUTE, A LA SUITE DE NOMBREUX SAVANTS ET CHERCHEURS DU PASSE ( HERODOTE, ARISTOTE) ET DU PRESENT (YVES COPPENS - PROFESSEUR AU COLLEGE DE FRANCE) QUE L'AFRIQUE EST LE BERCEAU DE L'HUMANITE.

  C) SUR LE TROISIEME THEME RELATIF A L'IDENTIFICATION DES GRANDS FLUX MIGRATOIRES ; LA POSSIBILITE NOUS ETAIT DESORMAIS OFFERTE, A NOUS AFRICAINS ET MEMBRES DE LA DIASPORA, DE NOUS   " ORIGINER "  DANS L'ESPACE ET DANS LE TEMPS ; POUR VOUS AUTRES OCCIDENTAUX EN GENERAL ET EUROPEENS EN PARTICULIER, DE MIEUX COMPRENDRE, SURTOUT POUR LES AFRICANISTES, AUSSI BIEN DE MANIERE SYNCHRONIQUE QUE DIACHRONIQUE, L'EVOLUTION DES PEUPLES AFRICAINS ET DE LA DIASPORA.

  D) SUR LE DERNIER THEME TOUCHANT A L'INDEPENDANCE DES ETATS SOUS DOMINATION COLONIALE, SITUATION QUI PREVALAIT A L'EPOQUE, IL S ' AGISSAIT POUR NOUS, DE COMPRENDRE QUE L'INDEPENDANCE POLITIQUE SANS INDEPENDANCE ECONOMIQUE N'EST QU'UN LEURRE, UN VIL MENSONGE ; POUR VOUS AUTRES OCCIDENTAUX EN GENERAL ET EUROPEENS EN PARTICULIER, DE S ' APERCEVOIR QUE TOUT PEUPLE QUI VIT DANS LA SERVITUDE EST IRREVERSIBLEMENT APPELE A SE LIBERER.

  EN GUISE DE CONCLUSION, DANS LE CADRE DE CE RENDEZ VOUS DU DONNER ET DU RECEVOIR, J' ESPERE POUVOIR AFFIRMER A TRAVERS CES ECRITS, QU' EN CE LIEU ET ESPACE OU DES MENTALITES DIFFERENTES, DES CULTURES DIFFERENTES, DES INDIVIDUALITES SE SONT POUR LA PREMIERE FOIS RENCONTREES, EN VUE D' OEUVRER A L'ETABLISSEMENT ET A L'INSTAURATION D'UN MONDE EGAL ET MEILLEUR POUR TOUS.